Suprême Conseil de Méditerranée

Fondé le 28 janvier 2004





 LOGE DE PERFECTION « LA CLÉ DU SILENCE » 
 
 
L’appellation de cette Loge de Perfection se rapporte à la Clé d’Ivoire qui est, précisément, l’un de ses symboles et au signe du silence qui illustre ce Grade. Elle ouvre au 4ème Degré le long parcours des Hauts-Grades, qui composent - avec les trois premiers degrés - l’échelle initiatique du R.E.A.A. Tout en signifiant l’exigence de garder les secrets enfermés en soi. La clé renvoie ainsi au mythe d’Hiram, lequel a eu le courage, sous la violence, de taire les mots de passe exigés par les trois mauvais compagnons et l’a payé de sa vie. Partis avec lui dans sa tombe, ces mots constituent « la Parole Perdue », symbole de la Vérité à rechercher. 
 
Le R.E.A.A. parie sur la perfectibilité de l’Homme. Celle-ci passe, notamment, par le devoir, l’ordre, la vigilance, la responsabilité, la lucidité. Au fil des Degrés en cause, par le truchement de leurs légendes respectives, c’est une véritable discipline de l’esprit qui est suggérée aux Maçons et Maçonnes pour les conduire à la sagesse. Dans la continuité du « Connais-toi toi-même » de Socrate, jusqu’à l’élargissement de l’univers mental individuel proposé par Kant, une philosophie de la raison s’impose dans la Loge de Perfection. Elle coïncide, après la destruction du Temple par Nabuchodonosor en 587 avant JC, avec l’entrée en scène progressive de la Chevalerie, selon le déroulement du R.E.A.A. en action. Et les règles de cet Ordre débouchent justement sur la relation à l’autre. Autrement dit, au 14ème Degré, sur la concorde à répandre entre les hommes, à travers le monde.